Expo 2012, Yeosu, Corée du Sud

L’Expo universelle 2012 a lieu du 12 mai au 12 août à Yeosu, en Corée du Sud. Il est possible de faire un aller-retour en une journée à partir de Seoul, mais la journée est longue et épuisante.

Nous avons pris le KTX (train à grande vitesse coréen) à 5h10 à Seoul Station. Le trajet prend environ 3 heures, et le train nous amène directement à la station Yeosu Expo, devant l’entrée de l’Expo. Très pratique ! Nous avons acheté une passe de train (KR pass, disponible uniquement pour les touristes) valide pour une journée : on la réserve en ligne et on la fait valider à la station. Par la suite, on réserve les sièges pour le KTX. À Seoul Station, une employée qui parlait anglais a pu nous aider. Le processus est simple et très pratique : encore une fois, je suis impressionnée par l’organisation touristique coréenne.

Le KTX

La station Yeosu Expo et les mascottes de l’Expo

L’entrée en face de la station

J’avais très hâte de voir le site de l’Expo qui, d’après les photos, semblait très impressionant d’autant par sa situation au bord de la mer que par ses différents pavillons au design futuriste. Malheureusement, il a plu toute la journée et l’air était brumeux : le site était donc plutôt gris et sans vie. On voyait à peine la mer… j’étais bien déçue ! Conséquemment, mes photos ne sont pas très jolies.

L’avantage était qu’il y avait moins de visiteurs. Par contre, une catégorie de visiteurs nous a surpris : les personnes âgées. Nous sommes arrivés à l’ouverture du site, en même temps que plusieurs groupes de personnes âgées. Je dois malheureusement dire que ces gens ont contribué à rendre notre journée quelque peu désagréable : ils n’arrêtaient pas de pousser tout le monde ! C’était assez incroyable, dans tous les pavillons nous avons rencontré au moins un de ces groupes et c’était partout la même histoire : ils poussaient assez violemment les gens afin de passer de devant tout le monde, en plus de constamment crier ! Honnêtement, j’ai rarement vu des personnes âgées aussi énergiques. Personnellement je déteste me faire pousser, surtout sans raison (je répète : il n’y avait peu de visiteurs ! et le site est très grand…) alors j’étais assez mécontente. J’aurais aimé me rappeler de mon coréen pour pouvoir leur demander d’arrêter mais c’est dans ce genre de situation qu’on oublie tout…

Il y a un système de réservation pour les pavillons les plus populaires : on peut réserver à partir de son téléphone intelligent (s’il fonctionne en Corée, évidemment) ou à une des bornes réparties sur le site. Les réservations sont enregistrées sur le billet d’entrée, qui est en fait une carte.

Le système de réservation est bien fait et l’idée est bonne, car cela évite de trop longues attentes. (quand je suis allée à L’Expo 2005 au Japon, plusieurs pavillons avaient plus de 4 heures d’attente) Dès notre arrivée nous avons réservé l’aquarium, car j’avais entendu dire que c’était l’attraction majeure. Nous avons reçu une heure de rendez-vous qui était… tout de suite. Nous avons donc couru jusqu’à l’aquarium où nous avons trouvé un incroyable chaos ! Une file d’attente qui n’en est pas une, des centaines de personnes âgées qui se poussent et tentent de dépasser tout le monde (avec des parapluies… dangereux !), des employés très jeunes visiblement dépassés par les événements… N’importe quoi ! Il semble que personne ne respectait l’heure de rendez-vous.

Nous avons seulement droit à deux réservations par jour, et nous avons réalisé trop tard que nous avions réservé pour un pavillon que nous aurions pu visiter sans réservation, tandis que pour d’autres la réservation était obligatoire. Nous aurions aimé le savoir à l’avance ! Je dois dire, cependant, que c’était seulement la troisième journée de l’Expo… je suis certaine qu’il y aura amélioration.

L’aquarium était effectivement impressionnant. Voici quelques photos :

À part quelques exceptions, la plupart des pavillons de compagnies et des pavillons internationaux nous présentaient un film, parfois projeté sur les quatre murs d’une salle fermée. Bien que jolis, ces films sont vite devenus redondants ! Nous aurions parfois aimé voir autre chose. Samsung s’est démarqué en agrémentant sa projection d’une performance d’artistes de cirque : on ne s’attendait à rien de moins de la part de cette importante compagnie coréenne ! Les pavillons de compagnies avaient généralement des designs uniques et intéressants. Quant aux pavillons internationaux, nous n’avons pas pu tous les visiter, mais encore une fois, beaucoup trop de films ! Je m’attendais à plus de la part du Japon et de la Chine. Le Canada brillait par son absence. Voici des photos de quelques pavillons :

Nous avons assisté à une performance de Daedong Nori, un spectacle traditionnel de danse et de musique très énergique. À la fin du spectacle, les spectateurs étaient invités à aller danser avec les artistes.

Le toit du couloir principal était animé de projections colorées. L’effet était saisissant, particulièrement le soir. En fait, tout le site était superbement illuminé.

Finalement, le spectacle multimédia du Big O, qui promettait d’être impressionnant, avait lieu trop tard : nous devions prendre notre train. Dommage ! Quoique sous la pluie, c’était sûrement moins joli…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s